La virevolte – 2007

La virevolte

La virevolte

« La danse déjà si fragile, si dépendante, qui meurt à chaque instant tout en naissant, la danse déjà l’enfant mortelle de mon corps mortel mais maintenant ces deux filles aussi, ces fillettes remuantes et respirantes, qu’est-ce que j’ai fait… Que la poussière retourne à la poussière, la terre à la terre. Je vous aimerai jusqu’au tombeau. Revenir sur terre. Se vautrer. Apprendre tout ce qu’il est possible d’apprendre sur la boue, l’ici, le maintenant. Apprendre à aimer lourdeur, souillure. Sinon… »  Extrait de la Virevolte.

Texte de Nancy Huston

Lecture / Sylvie Cleyet
Danse / Julia Frumy

Lecture dansée donnée aux Soirées de Gassière (Cotignac/Var) en l’honneur d’Etienne Delmas.

La danse, le mystérieux travail du temps, le vertige et le désarroi d’être mère, l’indicible solitude, la beauté et la vulnérabilité des corps, la puissance des cycles, l’énigmatique empreinte du destin familial : dans ce récit qui jamais ne juge, il y a une force de compréhension bouleversante que nous avons choisi de dire et de danser.

Les commentaires sont fermés.